Enseignement Agricole Public des Pyrenées-Atlantiques
Lycée d'Enseignement Général et Technologique Agricole de Pau-Montardon

Actualités

Des ateliers musicaux en attendant le concert du 6 décembre.

Pour la troisième année consécutive, "Les concerts de poches" organisaient des ateliers...

Une initiation théâtrale très réussie

Les comédiens Basques du Théâtre des Chimères étaient dernièrement en résidence de création au...

Un partenariat avec Madagascar

Anne Detaille, directrice de l'EPLEFPA vient de signer une convention de partenariat avec Jean...

Contact

LEGTA de Pau-Montardon

Route de Pau

F-64121 Montardon

legta.montardon@educagri.fr
Tel : 05 59 33 24 10
Fax : 05 59 33 11 80

Un concert de haut de gamme

 

L’émouvant pianiste Jonathan Fournel et la fougueuse percussionniste et marimbiste Vassilena Serafimova étaient sur la scène de l'amphithéâtre du lycée agricole ce mardi 6 décembre devant plus de 350 personnes amoureuses de la musique classique. Il faut dire que se sont deux grandes pointures qui se produisaient à Montardon pour y interpréter du Ravel, Gerhwin, Sammut, Braye-Weppe ou encore du Chopin. Émouvant, plein de sensibilité et de sonorités exquises, les deux jeunes chambristes ont emporté la salle.

Plusieurs semaines d'ateliers de chant choral étaient organisées au Lycée agricole, en amont de ce concert, par l'association "Les concerts de poches". Les choristes de la classe de 1er du lycée, sous la houlette d'Hélène Pereira, directrice de l'école de musique Intercommunale, ont démontré en levée de rideau du concert, qu'avec du travail on arrive à produire un spectacle de qualité.

On attend des nouvelles des secondes

L’association Noires de Pau organise la 22ème édition de son concours de nouvelles. La classe de seconde 3 du lycée agricole de Montardon participera à ce concours. "Je souhaite réveiller les ambitions littéraires des élèves!" confie Cyril Lemasson, le professeur de Français de cette classe.

Fabienne Rivayran et Ninou Dubois, membres de l'association "Noires de Pau", sont intervenues ce jeudi 24 novembre en salle de classe pour expliquer aux élèves le cadre dans lequel ils devront évoluer. Le thème de cette année est : " Promesses ", rien à voir avec l'année électorale à venir.

Ce concours est réservé aux textes qui répondent à la définition soit du "roman policier", c'est-à-dire relatant des activités criminelles plus ou moins mystérieuses faisant l’objet d’une enquête, soit du "roman noir" de type psychologique ou social. Les textes, rédigés en langue française, doivent également s’apparenter au genre de la nouvelle : brièveté, nombre restreint de personnages, intrigue et fin surprenante. Une contrainte particulière devra être respectée : l’intrigue doit être située à Pau ou dans sa région (Béarn/Pays basque). Le concours se divise en deux sections : jeunes de 12 à 18 ans, et adultes. Chaque section du concours donne lieu à un palmarès spécifique.

 

La fin de la mise aux normes handicapés en musique

Le lycée agricole de Montardon a bénéficié de travaux liés à l'accessibilité du site aux personnes à mobilité réduite.

1.4 million d’euros ont été investis en 2 ans par le conseil régional pour l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sur l’ensemble du site du lycée agricole de Montardon. Ascenseur, chambres de l’internat, amphithéâtre et un certain nombre d’accès ont été créés ou réaménagés pour permettre aux personnes sur fauteuil roulant de se déplacer librement sur le site. La voirie fera partie de la dernière tranche de travaux qui se déroulera durant l'été 2017. "L’établissement est attaché aux handicaps. Si certains élèves présentent des formes de handicaps, nous avons parmi nos personnels et enseignants deux personnes handicapées qui se déplacent en fauteuil " précise David Cape le proviseur adjoint du lycée. Pour « fêter » la fin partielle des travaux, la direction du lycée a trouvé naturel d’inviter le groupe « Les Chamois Pyrénéens » (photo) pour un concert particulier. Destiné aux déficients intellectuels ; les « Chamois Pyrénéens » se composent de 50 musiciens âgées de 20 à 73 ans. A noter que cet atelier de musique existe depuis 1977, et qu'il est subventionné en partie par l’ADAPEI des PA. Le concert que ces gens là ont donné devant plus de 300 personnes, dont Bernard Uthurry, cinquième vice-président de la nouvelle grande région, est un exemple d’humanité. L’émotion, la joie de jouer ensemble, impossible de ne pas avoir eu la chair de poule en écoutant ce concert, encadré certes par quelques musiciens et chanteurs valides.

 

Les « Chamois Pyrénéens » ont incontestablement touché le public